Somatopathie MRP Poyet

Somatopathie et approche manuelle MRP Poyet Charente-Maritime

La somatopathie

La somatopathie est une thérapie manuelle douce, sans manipulation, c’est une méthode énergétique qui peut se pratiquer à tout âge quelque soit la condition physique de la personne. Elle est issue de la méthode de Maurice Raymond Poyet.

Cette approche est le fruit d’une recherche de Pierre Camille Vernet, élève de Maurice Poyet, qui n’a cessé depuis la mort de ce dernier de trouver des correspondances entre le crâne, le pied et la main afin de répondre au mieux aux différentes problématiques de ses patients.

La somatopathie permet d’apporter des réponses aux douleurs physiques et aux souffrances d’origine émotionnelle.

Plus de détail plus bas

  • Précautions: en cas d’urgence (fracture, hémorragie, épilepsie ainsi que toute autre affection grave) contacter d’abord votre médecin ou un service des urgences.

Pour les problématiques et douleurs:

Tout type de symptômes apparus suite à des chocs physiques ou émotionnels…

Les douleurs articulaires et vertébrales ainsi que les névralgies qui en découlent sont  : maux de dos, des membres, des chevilles, sciatalgies, cruralgies, pubalgies, entorses, tendinites, canal carpien…

Certaines céphalées, migraines, vertiges, malaises vagaux, problèmes O.R.L. à répétition …

Certains désordres viscéraux, endocriniens et liés à des troubles neuro-hormonaux, troubles dépressifs inexplicables ou non.

Les séquelles de certaines opérations (cicatrices, adhérences…) et accompagnement de confort de certaines maladies lourdes et handicaps…

Pendant la grossesse : amélioration des troubles en favorisant son bon déroulement sur le plan physique

Après la naissance : rééquilibrage du bassin et des organes internes et accompagnement sur le plan émotionnel.

Le nouveau-né : le traitement préventif du bébé, dans les jours qui suivent sa naissance, pour les insomnies, reflux, régurgitation, problèmes d’allaitement,


La Méthode Poyet


La méthode Poyet est une pratique manuelle issue de l’ostéopathie développée par Maurice Raymond Poyet. Elle est basée sur le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) découvert par Sutherland, élève de Still qui est le fondateur de l’ostéopathie. Ce mouvement d’expansion/rétraction se perçoit sur toutes les structures du corps.
En 1979 il commence sa pratique en cabinet, qui l’amènera à développer sa méthode . En effet, il développe une thérapie manuelle informationnelle qui portera plus tard son nom.
Une “thérapie manuelle informationnelle” est une technique qui par l’écoute attentive du champ énergétique du corps avec les mains, va saisir les micromouvements de chaque structure (os, muscle, tendon, ligament, organe …) et s’atteler à corriger ce qui ne fonctionne plus en harmonie avec le reste. La correction consistant à ré informer de manière douce la structure défaillante en lui communicant l’impulsion qui va l’aider à revenir à son état énergétique normal, en recréant le lien avec les structures avoisinantes.

Le génie de Maurice Poyet fut notamment de découvrir des correspondances entre le crâne et le corps (somatotopies) qui facilitent l’écoute et accélèrent la correction des structures lésées, la pièce osseuse clé étant le sacrum qui sert de “clavier” pour corriger nombre de lésions. Évidemment ce ne fut pas sa seule découverte, citons notamment la description des micromouvements intrinsèques à chaque structure (ou groupe), les chaînes (groupe de structures du corps qui sont en lésion et qui peuvent être libérées ensemble), les fusibles …
Maurice Poyet a également montré que ré informer le corps n’a pas besoin de se faire en force, le toucher suffisant étant si délicat qu’il est comparé au “poids d’un papillon sur une fleur”.

La Somatopathie


La Somatopathie est une méthode développée par Pierre-Camille Vernet

Comme Maurice Poyet, il n’a eu de cesse de chercher les liens entre les symptômes et leurs causes, continuant son travail dans le champ de recherche de la psychosomatique, ce lien entre l’esprit et le corps.

La Somatopathie étend se pratique au-delà du traumatisme physique pour ouvrir une porte vers le soin des traumatismes psychosomatiques.

On le sait, le symptôme n’est que l’expression d’un déséquilibre plus ou moins grand, et il va nous servir de point de départ pour en rechercher les causes cachées et aider le patient à “faire le lien” entre le traumatisme initial et son inscription dans le corps qui a engendré la pathologie. Ce sont souvent presque toujours des événements que nous n’avons pas été capables de gérer sur le coup et qui se sont inscrits dans le corps

Parfois ce sont des événements vécus par nos parents ou grands-parents qui se sont

si “imprimés en eux” qu’ils se retrouvent à s’exprimer en nous, le conflit non résolu en amont se retrouvant successivement chez les descendants jusqu’à être enfin libéré d’une façon ou d’une autre.
La Somatopathie permet de travailler sur ces événements à 3 niveaux d’organisation différents:
• l’événement en lui-même ce qui inclut sa nature et sa densité
• les émotions et les peurs associées à cet événement
• la période temporelle de l’événement et ses répétitions éventuelles.

Le but de la Somatopathie est d’aider chaque personne à retrouver une dynamique de vie qui a été altérée par les différents traumatismes vécus ou hérités. La disparition du symptôme qui gêne le patient n’en est qu’une conséquence heureuse. En fonction de chacun, la résolution est plus ou moins rapide.