Santé Retrouvée, Somatopathie, Shiatsu,Hypnose,Energétique – Comment retrouver la santé avec des approches douces et naturelles

La symbolique de l’hiver en Médecine Traditionnelle Chinoise

Froid de l’hiver

L’hiver s’étend du 4 novembre au 15 janvier. Il est associé à l’élément Eau. Les viscères associés à cette saison sont le Rein et la Vessie.

Cette saison exprime l’accomplissement du « non-agir », et de l’énergie de descente et du retour sur soi. Il s’agit de conserver en soi son énergie vitale et de ne pas la disperser dans le mouvement et dans une activité trop importante.

Là où en automne l’énergie diminue, se renferme, en hiver, nous arrivons au point de chute de l’énergie (au 21/12), on est dans une mise en réserve en conservation de l’énergie vitale du corps, à l’image de la sève qui se trouve au plus profond des racines à cette époque ; et ce pour mieux remonter sur la 2me partie de l’hiver du 21/12 au 15/01 où l’énergie des reins arrive à son paroxysme et par conséquent commence à diminuer. Nous allons donc nous préparer à la montée de l’énergie du foie.

Recommandations générales

Le corps doit favoriser son retour au Yin, au repos, par un sommeil prolongé. On se couche tôt et on se lève tard. On effectue des mouvements lents pour favoriser le rassemblement, on évite des mobilisations intenses des bras et jambes, on évite de transpirer.

On ne se réchauffe pas trop vite auprès de source de chaleur trop vive et intense de peur d’agresser le corps, cette forte chaleur pourrait se communiquer au cœur et aux poumons.

Les brusques changements de températures favorisent la grippe, les atteintes pulmonaires mais aussi les syncopes.

Petit conseil: Il est recommandé le soir de se réchauffer les reins avec une bouillotte.

Le shiatsu dont le rôle est de faire circuler l’énergie dans le corps permet d’accompagner les organes et notamment le rein à passer l’hiver au mieux. L’organisme récupère et recharge ses batteries pour vivre le plus harmonieusement possible l’arrivée du printemps.

Recommandations sur le plan alimentaire :

La base est une alimentation variée et équilibrée.

Les épices apportent un élément chaud à votre plat et améliorent la circulation sanguine, ce qui permet à la chaleur de se diffuser plus rapidement. La cannelle, le gingembre, le coriandre, le poivre, la noix de muscade, la badiane, l’ail.

Mais attention, ne mangez pas trop épicé car la nourriture excessivement pimentée déclenche la transpiration, qui refroidit alors le corps.

On diminue donc globalement la saveur salée et piquante et on augmente légèrement la saveur amer pour nourrir et protéger l’énergie du cœur et favoriser le rassemblement de l’hiver.

Potiron, chou vert, chou frisé, brocoli, chou rave. Légumineuses, céleri, mâche, endives, chicorée. Pommes, oranges, poires, raisin, clémentine de corse, amandes, pignons de pin, pistaches, noix de cajou, noix…

Fruits de mer, rouget, dorade, hareng, st jacques. Bœuf, porc, mouton, volailles

Préparez vous une bonne soupe de légumes chaude.

Les soupes de cucurbitacées seront favorisé (courge, potiron et potimarron) et de tous les légumes racines (carotte, navet, céleri, topinambour, chou rave, betterave rouge…)

Mais aussi les bouillons surtout si ils sont mijoté avec des os.

L’hiver, nous avons tendance à moins nous hydrater, mais les chauffages à l’intérieur des maisons assèchent l’air et tendent à nous déshydrater. Ainsi, favorisez les plats contenant beaucoup d’eau, et pensez aux boissons chaudes comme les tisanes, les infusions et le thé (vert si possible).

Pour terminer, lavez-vous souvent les mains et pratiquez une activité sportive pour renforcer votre système immunitaire et réduire votre stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *